Comment générer 9 contacts par jour sur Facebook grâce à mes 5 méthodes ?

Voici l’article invité d’Adeline Verdier du blog adelineverdier.com

Adeline s’est spécialisée dans le marketing d’attraction sur internet et elle va nous faire découvrir ici comment générer 9 contacts par jour sur Facebook grâce à ses 5 méthodes.

Et tu verras, au cours de cet article, Adeline m’a interrogé sur mon expérience de Facebook 🙂 

Allez c’est parti, je laisse la parole à Adeline qui nous partage ses supers astuces !

Voici ce que tu vas apprendre tout au long de cet article :

  • Méthode 1 : Publier du contenu de qualité avec Facebook Live
  • Méthode 2 : Créer sa page professionnelle en plus de son compte personnel
  • Méthode 3 : Déterminer le moment idéal pour tes publications
  • Méthode 4 : Créer une relation solide avec tes abonnés
  • Méthode 5 : S’inscrire sur des groupes « clés »

Dans cet article, je vais m’adresser principalement aux débutants en Marketing de réseaux ou MLM (Multi Level Marketing).

Que tu souhaites configurer une nouvelle page Facebook ou que tu souhaites simplement tirer le meilleur parti de ta page existante, c’est probablement une décision intelligente.

Facebook est un puissant réseau social qui héberge plus de 2,45 milliards d’utilisateurs actifs par mois (chiffres officiels Facebook).

En tant que spécialiste du marketing de réseau, tu devrais envisager de profiter de Facebook pour développer ton activité de vente multiniveau.

 

 

Ne néglige pas la prospection sur Facebook

Même si tu n’aimes pas Facebook, tes futurs contacts sont sur ce réseau

C’est un outil puissant qui peut t’aider à développer rapidement tes activités de vente par paliers à travers des sociétés MLM.

Alors, tu pourrais te dire que cela devrait être facile : il suffit de publier des photos et des articles et tu accumuleras les prospects et les clients, n’est-ce pas ?

Eh bien non !

Si tu crées un compte ou une page Facebook sans une stratégie complète pour te faire remarquer et aimer, les chances de générer des contacts seront assez minces.

D’ailleurs, Priscillia peut t’en parler, écoute son histoire :

« Lorsque je me suis lancée en marketing de réseau, j’ai passé des heures sur Facebook !

J’avais créé ma page pro, je m’étais inscrite dans des dizaines de groupes ciblés MLM, et je faisais beaucoup de posts dans ces groupes.

Malheureusement j’ai perdu énormément de temps à travailler de la mauvaise façon !

Je ne connaissais rien aux stratégies efficaces qui fonctionnent sur les réseaux sociaux.

Du coup mes posts se perdaient au milieu des centaines d’autres qui étaient publiés chaque jour !

Et en plus, ma page Facebook attirait peu de visiteurs.

Depuis, j’ai découvert les méthodes qui fonctionnent, et les résultats que j’obtiens sont vraiment différents !

Je laisse Adeline t’en parler plus en détails 😊 »

Heureusement, je vais partager avec toi mes cinq méthodes pour générer des leads avec au moins 9 contacts par jour sur Facebook.

Avant de commencer…

Si tu as des difficultés à avoir une grande liste de noms et que tu es épuisée de courir après tes prospects, alors tu fonces droit dans le mur car :

Pas de prospects = Pas de filleuls = Pas de ventes = Abandon de l’activité

Pour pallier ton manque de prospects, prends dix secondes chrono pour récupérer mes cinq astuces pour parrainer quatre filleuls sous cinq jours (même si tu débutes).

Pour te donner une idée des résultats possibles… sache qu’avec ces 5 astuces, j’ai obtenu de superbes résultats !

Donc juste avant de lire la suite ? Profites-en !

Reçois ma FORMATION OFFERTE maintenant, tu y apprendras notamment comment parrainer dans ton équipe 4 filleuls sous 5 jours grâce à ton blog:

Récupère mes 5 ASTUCES PUISSANTES pour parrainer tes 4 premiers filleuls sous 5 jours

 

marketing de réseau prospection facebook

 

 

Méthode 1 : publier du contenu de qualité avec Facebook Live

Es-tu constamment à la recherche d’un contenu Facebook intéressant et engageant ?

Si tu es un bon marketeur et que tu as fait une planification marketing, tu verras que la création de contenu deviendra un peu plus facile.

Pour devenir un influenceur sur Facebook et donc réussir à générer 9 contacts par jour, tu devras passer par Facebook Live.

Facebook Live te permet de créer des vidéos de la même façon que sur YouTube.

Facebook Live te sera plus bénéfique que YouTube pour générer des contacts.

Tout d’abord, la vidéo sur Facebook Live te permet de te connecter avec tes prospects à un niveau très personnel.

Lorsqu’ils peuvent voir ton visage et entendre ta voix en même temps, cela leur permet d’établir une connexion instantanée.

L’autre grand avantage de Facebook en direct est que tous tes « fans » ou « amis » recevront une notification lorsque tu seras en ligne.

De plus, ton Facebook Live restera sur ton fil d’actualité après sa diffusion.

 

La clé pour générer des contacts avec Facebook Live est de fournir de la VALEUR

Ne fais pas de ta vidéo un argument de vente important.

Concentre-toi sur l’éducation et le divertissement de ton prospect.

Garde ta vidéo centrée sur un sujet.

Plus la vidéo sera courte, plus elle sera efficace.

Elle doit durer entre trois et cinq minutes.

Sois transparent et authentique.

À la fin de ton Facebook Live, tu peux intégrer un simple appel à l’action.

Par exemple : « Si tu veux en savoir plus sur un produit qui m’a aidé à perdre 10 kilos en deux mois, envoie-moi un message privé ».

Si tu comptes utiliser Facebook Live pour générer des prospects MLM sur Facebook, il est essentiel de créer un calendrier de publication et de s’y tenir.

Ne te contente pas de créer un Facebook Live et d’arrêter.

Sois cohérent et prévisible.

Idéalement, tu peux faire un Facebook Live par jour.

Tu as la possibilité de faire un live sur ta page personnelle, dans un groupe ou sur une page professionnelle.

Choisis l’option qui te convient le mieux, bien que je recommande presque toujours de le faire sur ta page personnelle.

 

Voici quelques conseils à prendre en compte pour un bon Facebook Live

Tu dois utiliser du matériel professionnel.

Commençons d’abord pour l’obtention d’une bonne lumière pour montrer à ton lecteur que tu ne vis pas dans le noir et que tu n’es pas une débutante 😀 

Ensuite une bonne caméra haute définition pour avoir un bon rendu d’image.

Sinon ton lecteur va se lasser de tes vidéos.

Au début, tu auras un budget sûrement plus restreint donc tu pourras utiliser ton téléphone.

Si, dans ton entreprise, tu dois parler de produits alors parle des principaux, pas plus de 3, sinon tu vas vite saouler ton audience.

En effet, sur les réseaux sociaux, ton audience est fragile.

Ne cherche pas à trop t’étaler.

Surtout n’attends pas d’être une pro avec ta caméra.

A force d’en faire, tu t’habitueras vite et tu progresseras à vitesse grand V.

Garde bien au chaud tes vidéos, tu pourras voir tes progrès au fil des semaines.

Comme le dit si bien Bertrand Kervella :

« Mes 1ères vidéos étaient pourries. 

Mes 1ers articles étaient nazes. 

La 1ère formation payante qui m’a pris un an à créer… a été un flop total !

Et pourtant à force d’avancer, aujourd’hui je suis à la tête d’une chouette entreprise avec 4 employés.

Et on génère plus de 100 000 euros par an de bénéfices.

Donc oui, mes débuts étaient pourris et les vôtres le seront aussi certainement ».

C’est en faisant que l’on apprend !

 

 

Méthode 2 : Créer sa page professionnelle en plus de son compte personnel

Facebook peut être un outil incroyablement puissant pour n’importe quelle activité professionnelle afin de générer des contacts.

Les entreprises existantes qui cherchent à utiliser une nouvelle plateforme numérique ou de nouvelles petites entreprises essayant de maximiser leur présence en ligne peuvent toutes deux bénéficier d’une page Facebook professionnelle.

Et c’est aussi le cas si tu souhaites débuter en marketing de réseau.

Tu dois créer ton propre compte professionnel.

 

Publier du contenu qui intéresse tes clients

La clé pour développer une page Facebook qui attire des prospects ou d’éventuels contacts est de publier du contenu qui intéresse véritablement tes clients.

C’est ce que nous allons voir en détails maintenant.

C’est parti !

 

Ne pas se concentrer uniquement sur soi

En fournissant des informations précieuses aux internautes, tu établiras une relation plus solide avec tes clients actuels et potentiels.

À titre d’exemple, Red Bull sait que ses clients qui consomment des boissons énergisantes sont susceptibles d’être intéressés par des sports extrêmes.

Ils publient donc des vidéos qu’ils savent que les clients vont apprécier, même si cela ne concerne pas directement Red Bull.

 

Publier une variété de contenus

Imaginons que tu fasses la promotion de produits cosmétiques bio.

Sur ta page Facebook, tu souhaiteras partager une variété de contenus tels que :

  • des articles de blog,
  • des photos,
  • des communiqués de presse,
  • des vidéos…

 

Terminer chaque message avec une question

La majorité des internautes sont assez égocentriques en général.

Les visiteurs des pages Facebook sont beaucoup plus susceptibles de prêter attention et de répondre à tes messages si tu les leur adresses personnellement et les encourages à s’impliquer.

Associer tes publications Facebook à des questions est un excellent moyen d’y parvenir.

Tu obtiendras plus d’engagements et une meilleure réponse si tu publies un lien avec une question ou un appel à l’action, plutôt que de simplement publier un lien.

Invite à la conversation autant que possible avec chaque publication que tu feras.

Pour rester avec notre exemple de produits cosmétiques bio, il est possible de publier un lien vers un article sur le sujet « Les avantages de l’utilisation de produit cosmétique bio ».

Il faut inclure une question avec un lien, comme « Sais-tu quelle est la différence entre un produit cosmétique bio et un produit cosmétique synthétique ? »

 

Ne pas publier du contenu trop souvent

Selon une étude de l’Université du Colorado Denver Business School, la première raison pour laquelle les gens suppriment des amis sur Facebook est qu’ils sont ennuyés d’être continuellement bombardés de messages inutiles !

 

Permettre aux internautes d’écrire sur ton mur

Cela va de soi, mais tu dois vraiment permettre aux visiteurs d’écrire sur ton mur.

La désactivation de cette fonctionnalité signifie que tu pourras tout aussi bien ne pas avoir de page, car le but d’être sur Facebook est d’entrer en dialogue avec les clients.

 

Sélectionner un sujet mensuel

C’est une excellente idée pour tenter de garder les internautes engagés.

Tu dois sélectionner un sujet différent pour chaque mois.

Tu dois publier des liens vers des sites qui couvrent ce sujet.

Avoir un sujet différent que tu abordes chaque mois démontre que tu as une présence continue et soutenue en ligne, te faisant paraître beaucoup plus intéressant.

 

Pourquoi devrais-tu avoir un compte professionnel sur Facebook ?

Si tu es curieux de savoir pourquoi tu devrais te lancer et créer une page professionnelle en plus de ton compte personnel, voici quelques raisons :

  • Facebook est le réseau social no 1 dans 153 des167 pays étudiés,
  • Facebook enregistre 2,45 milliards d’utilisateurs actifs par mois,
  • 2 milliards de personnes sont susceptibles d’être touchés par des publicités sur Facebook,
  • 30 % des utilisateurs d’Internet utilisent Facebook plus d’une fois par jour.

(source : https://www.blogdumoderateur.com/chiffres-facebook/)

Autrefois une simple plateforme de médias sociaux, Facebook est maintenant beaucoup plus.

Une page professionnelle peut t’aider à toucher des publics et des clients auxquels tu n’aurais pas accès autrement.

L’économie mondiale d’aujourd’hui signifie que tu n’as pas besoin que tes prospects et potentiels contacts soient locaux pour que tu réussisses.

Priscillia nous explique pourquoi elle a choisi de créer une page Facebook pro :

 » Grâce à une page Facebook pro, ou une Fan Page, je peux garder le contact avec mes prospects.

Je peux partager des conseils avec eux, des idées, mais aussi des articles ou vidéos inspirantes.

Cela me permet de leur apporter de la valeur et de créer un lien de confiance avec eux.

Sur les réseaux sociaux, on est vite oublié si on ne publie pas. Donc je te conseille d’être régulière quand tu publies sur ta page.

Choisis un horaire et publie plusieurs fois par semaine, pour ne pas dire chaque jour !

En alimentant régulièrement ta page, Facebook va voir qu’elle évolue donc te favorisera aussi sur le fil d’actualité des personnes qui te suivent.

Le plus important à mon avis est de publier du contenu qui intéresse tes followers et de leur apporter du conseil.

J’essaie de créer de l’interaction avec mes posts en posant des questions et en faisant intervenir les personnes sur un sujet particulier.

Plus tu auras de likes et de commentaires sur tes posts, mieux c’est !

Facebook te mettra en avant sur les fils d’actualité.

Je recommande de publier 80 % de contenu de valeur (conseils, vidéos, articles, etc.) et 20 % d’offres (vente, recrutement…).

Donc tu peux publier 4 posts « de valeur » et 1 post « offre ».

Ça fonctionne pour moi, ça fonctionnera pour vous ! »

 

marketing de réseau prospection facebook

 

 

Méthode 3: déterminer le moment idéal pour tes publications

Trouver le meilleur moment pour publier sur Facebook peut aider ton compte ou ta page à se démarquer et à toucher davantage ton audience, même si la portée organique de Facebook continue de diminuer.

Connaître les meilleurs moments pour publier peut être un défi, mais je peux t’aider.

 

Y a-t-il un meilleur moment pour publier sur Facebook ?

Tu ne trouveras probablement pas un meilleur moment qu’un autre pour publier sur Facebook.

De nombreuses études ont tenté de découvrir un moment idéal pour publier sur Facebook, Twitter, Instagram et presque tous les autres réseaux sociaux, mais chaque étude a accouché d’un large éventail de résultats.

  • Selon une étude Buffer, le meilleur moment pour publier sur Facebook se situe entre 13 h et 15 h pendant la semaine et le samedi ;
  • Selon Hubspot, les jeudis et vendredis à partir de 13 h à 15 h sont les meilleurs moments pour publier sur Facebook ;
  • Pour TrackMaven c’est plutôt les jeudis à 20 h.

Toutes ces études peuvent être utiles pour orienter les spécialistes du marketing dans la bonne direction.

Mais presque chaque étude révèle différents moments pour publier.

Et, en réalité, le meilleur moment pour publier dépend d’un certain nombre de facteurs spécifiques à chaque entreprise :

 ➡ Quel est ton secteur d’activité ?

 ➡ À quel endroit ton public se trouve-t-il ?

 ➡ Quand est-il en ligne ?

Priscillia nous raconte :

« En effet, j’ai remarqué que publier à 10 h du matin ne m’amène aucune visibilité.

Par contre, en publiant en fin de journée, entre 17 et 19 h, mes vues sont plus nombreuses.

Mon audience se connecte sur Facebook à ces horaires-là.

Du coup, je poste mes publications en fin de journées.

J’utilise d’ailleurs l’option « programmer une publication » pour planifier mes posts de la semaine.

Pour cela tu crées ta publication sur ta page, et tu enregistres le brouillon.

Ensuite tu retournes sur ton brouillon, tu cliques sur modifier la publication et tu pourras ainsi programmer le jour et l’heure de publication.

C’est très pratique ! »

 

Pourquoi n’y a-t-il pas de « meilleur moment universel » pour publier sur Facebook ?

Nous ne pourrions jamais consommer tout le contenu partagé sur Facebook.

Ainsi, l’algorithme du fil d’actualités de Facebook aide à déterminer ce qui nous est montré à chaque fois que nous ouvrons Facebook.

Sur son blog d’entreprise, le vice-président des technologies publicitaires de Facebook, Brian Boland explique :

« En moyenne, 1 500 articles peuvent apparaître dans le fil d’actualité d’une personne chaque fois qu’elle se connecte à Facebook.

Pour les personnes qui ont beaucoup d’amis et de pages likées, jusqu’à 15 000 publications potentielles peuvent apparaître à chaque connexion. »

Ainsi, chaque fois que tu publies sur Facebook, tu seras en concurrence avec au moins 1 500 autres personnes pour une place dans le fil d’actualités et le calendrier n’est qu’un des nombreux facteurs qui déterminent le contenu qui apparaît.

 

Alors, quand devras-tu publier sur Facebook ?

S’il n’y a pas de « meilleur » moment pour publier, comment décideras-tu quand partager du contenu sur Facebook ?

Pour répondre à cette question, il est possible d’utiliser deux approches :

 ➡ Quand tes données te le disent : En matière de stratégie marketing et digitale, les meilleures données sont toujours les tiennes.

Et, heureusement, Facebook a une tonne de données disponibles pour tous les propriétaires de pages et les administrateurs.

Une compréhension complète de ta propre audience sur Facebook et de la performance de ton contenu apportera plus de succès que des informations génériques tirées d’études sur une grande variété de pages provenant d’une gamme d’industries et de marques.

 ➡ Quand c’est pertinent : Cette approche est un peu moins scientifique.

Mais certains contenus fonctionneront mieux à un moment où ils sont les plus pertinents.

Un bon exemple de cela est le contenu que de nombreuses équipes sportives partagent sur Facebook pour informer les internautes sur les résultats des matchs ou les dernières nouvelles.

Pour ton projet MLM, la même chose peut également être vraie.

Certains éléments de contenu fonctionneront mieux lorsqu’ils sont pertinents.

Par exemple, le meilleur moment pour partager du contenu lié au lancement de ton nouveau produit a tendance à être directement après l’annonce.

 

Utiliser Insights pour trouver le meilleur moment pour publier sur Facebook

Si tu cherches le meilleur moment pour publier sur Facebook, rends-toi sur Facebook Insights.

Pour voir tes aperçus de page, clique sur Insights en haut de ta page.

Une fois que tu es dans le tableau de bord Page Insights, tu disposes d’une multitude de données.

Pour cet article, cependant, nous allons plonger dans quelques domaines spécifiques pour t’aider à découvrir quand publier ton contenu.

Comment savoir quand tes fans sont en ligne ?

Dans le tableau de bord Insights, sélectionne « Publications » dans le menu de la colonne de gauche.

Cela t’affichera une présentation détaillée des jours et des heures durant lesquels tes abonnés sont les plus actifs sur Facebook.

Le graphique qui s’affichera montre les temps moyens sur la semaine.

Tu peux survoler chaque jour pour voir une superposition de l’apparence de ce jour par rapport aux moyennes.

 

Mettre ses données en action

Une fois que tu as identifié tes meilleurs moments pour publier sur Facebook, cela vaut la peine de tester ces hypothèses dans le monde réel.

L’une des façons les plus simples de le faire est de planifier tes publications Facebook.

Ce qui t’évite d’avoir à ouvrir Facebook et à publier manuellement à chacun de tes meilleurs moments.

Une fois que tu es dans le tableau de bord Page Insights, tu disposes d’une multitude de données.

Tu peux utiliser une plateforme gratuite en ligne simple et intuitive pour planifier tes publications Facebook.

 

 

Méthode 4 :  créer une relation solide avec ses abonnés

Pour construire une meilleure relation avec tes abonnés, tu dois envoyer à chacun des messages personnalisés.

Les relations ne se produisent pas via la diffusion.

Donc, si tu veux une véritable relation avec tes abonnés, tu devras engager et construire ta communauté par la conversation ; et devenir une ressource qui résout leurs problèmes.

Alors, comment y parvenir ?

 

Utiliser les prénoms de ses abonnés dans les mises à jour de statut et les commentaires

C’est parce que tu sais que les gens aiment entendre leurs noms qu’ils ressentiront instantanément une connexion plus profonde lorsque tu les appelles par leur nom.

Le même principe s’applique aux pages et aux comptes sur Facebook, en particulier lors de la connexion avec les clients MLM.

L’utilisation d’un nom pour intervenir sur les commentaires et mises à jour aide à établir la confiance avec les abonnés, car ils ont une personne à laquelle se rapporter.

De plus, au lieu de simplement « aimer » les commentaires laissés par tes abonnés, essaie d’engager et de créer une conversation avec eux.

Ils te remercieront.

 

Impliquer ses abonnés

Les spécialistes du marketing ont traditionnellement dépensé d’énormes sommes d’argent pour créer un contenu qui capte leur public.

Aujourd’hui, avec l’essor des réseaux sociaux, les marques devraient tirer parti de l’utilisation d’une communication personnalisée pour chaque abonné ; non seulement pour la transparence de la marque et le service client, mais aussi pour la création de contenu.

L’UGC ou contenu généré par l’utilisateur est un excellent moyen pour les entreprises d’encourager le partage et d’inclure leur public dans le cadre d’une stratégie globale de contenu.

Il existe de nombreuses façons d’encourager tes prospects et tes clients potentiels à générer leurs propres contenus.

Voici quelques idées pour t’aider à démarrer :

  • Demande-leur de publier des photos autour d’un thème : « À quoi ressemble ton espace de travail ? Envoie-moi une photo de ton bureau – j’aimerais voir ! »
  • Utilise la mise en ligne de photos/vidéos comme un concours : « Qu’est-ce qui te rappelle l’été ? Mets en ligne une photo ou une vidéo en utilisant #iLovesummer pour avoir une chance de gagner. »
  • Demande à ton public de partager ses réflexions ou images sur tes produits : « Où savoures-tu notre smoothie aux fruits ce matin ? »

 

 

Méthode 5 : s’inscrire sur des groupes « clés »

Tu trouveras des millions de groupes sur Facebook, couvrant tous les créneaux et toutes les zones géographiques.

Avec toutes ces personnes organisées dans tous ces groupes, les groupes Facebook représentent le rêve d’un influenceur Facebook devenu réalité.

Tu trouveras là tous tes clients soigneusement organisés en groupes très spécifiques.

Voici donc comment il faut procéder pour trouver et t’inscrire sur des groupes « clés ».

 

Étape 1. Trouve des groupes Facebook

La première étape consiste à cliquer sur « Groupes » dans le menu Explorer sur la navigation verticale de gauche dans Facebook, puis à cliquer sur l’onglet « Découvrir » ou simplement cliquer ici.

Tu dois parcourir et rejoindre des groupes qui correspondent à ton profil client idéal.

Alternativement, tu peux simplement rechercher un terme sur Facebook, puis cliquer sur l’onglet Groupes pour voir les groupes qui correspondent au terme.

Note que tu peux également filtrer les groupes fermés, car tu devras demander la permission de les rejoindre, mais dans ce cas, tu devras attendre l’approbation.

Par contre, je te recommande vivement de ne pas faire des demandes massives pour intégrer ces groupes.

Tu peux faire 2 ou 3 demandes par jour, mais évite de postuler à des dizaines de groupes chaque jour.

Facebook peut te bloquer !

 

Étape 2. Obtenir les données des membres

Pour extraire les données d’adhésion de tes groupes Facebook, tu dois utiliser un outil du type Bitly.

Il s’agit d’un logiciel qui permet de collecter des contacts à partir des groupes Facebook à travers la création d’une landing page.

Dès que tu auras rassemblé les contacts des membres du groupe, il ne faut pas perdre trop de temps avant d’envoyer un premier message pour établir un premier contact.

Le but de cette démarche est de favoriser la mémorisation à travers la création d’un engagement et d’une connexion émotionnelle très tôt.

Personnellement, j’envoie un petit message du style : « Salut X, comment vas-tu ? J’ai vu que tu t’intéresses à… »

Et tu poses une question, tu t’intéresses à la personne.

Par-exemple : « Depuis combien de temps fais-tu du marketing de réseau ? » ou « Que penses-tu de… ».

Si tu lui proposes de suite ton opportunité ou tes produits, alors tu es grillé !

Intéresse-toi d’abord à la personne.

Créé un lien de confiance !

Cherche son besoin avant de lui proposer quelque-chose 😊 !

Voilà tout !

Je pense que ces 5 astuces pour générer des contacts sur Facebook vont te motiver à te lancer.

Si tu as des questions ou si tu souhaites interagir avec cet article, n’hésite surtout pas à m’écrire un message dans les commentaires.

Adeline Verdier

 

C’était « Comment faire de la prospection Facebook et générer 9 contacts par jour grâce à mes 5 méthodes ? »

(Visited 272 times, 23 visits today)